Accueil Romantique Pourquoi le film 50 nuances de Grey ne laisse pas indifférent

Pourquoi le film 50 nuances de Grey ne laisse pas indifférent

1599
0
PARTAGER
cinquante nuances de grey
Affiche du film 50 nuances de grey, sorti le 11 février

Les raisons de cet intérêt général sans précédent pour 50 nuances de Grey

Rarement dans l’histoire du cinéma un film avait autant divisé que 50 nuances de Grey. D’une part, on a les inconditionnels du livre d’E.L James qui ne tarissent pas d’éloges à son sujet et d’autre part, on a les connaisseurs du cinéma qui dénoncent la vacuité des dialogues et le manque flagrant de rebondissements. Ce qui est sûr, c’est que ce film ne laisse personne indifférent quoi qu’on en dise.

Parce que Christian incarne le fantasme de toutes les femmes

Ce n’est un secret pour personne, 50 nuances de Grey parle essentiellement à un public féminin. Milliardaire à la tête d’une entreprise alors qu’il n’a pas encore 30 ans, séduisant et possédant un regard intense, Christian Grey a tout pour plaire. On se doute bien qu’il cache un passé douloureux et que sa passion pour le BDSM ne vient pas de nulle part et quelque part ça le rend encore plus attirant aux yeux de la gent féminine.

Parce que certains n’arrivent pas à comprendre son succès fulgurant

50 nuances de Grey a été un énorme succès commercial. Il a en effet pris la tête du box-office en France et aux Etats-Unis la première semaine de son exploitation et a généré des recettes colossales. Cependant, tout cela laisse les puristes du cinéma assez perplexes voire inquiets. Le film n’est en effet pas une œuvre cinématographique et le simplisme du scénario si déroutant pour les cinéphiles est en réalité une des clés de sa réussite. On ne voit pas 50 nuances de Grey pour admirer la qualité de la réalisation ou du scénario mais pour se divertir avec une intrigue presque banale et des scènes suintant l’érotisme.

Pour les scènes d’amour

50 nuances de Grey a quelque part démocratisé certaines pratiques sexuelles qu’on croyait réservées à une certaine catégorie de personnes qu’on pourrait qualifier de fétichistes. En abordant un aspect soft du BDSM, le film propose aux spectateurs des scènes d’amour visuellement belles et qui ne sombrent jamais dans le côté repoussant et dégradant du BDSM.

Parce qu’après tout, il est avant tout question d’amour

Même s’il ne se l’avoue pas, si Christian traque continuellement Ana ce n’est pas uniquement pour une histoire de dominant et de soumise mais parce qu’au fond il a des sentiments bien plus profonds pour elle et c’est d’ailleurs ce qu’on pourra découvrir dans 50 nuances plus sombres. Christian s’adoucit de plus en plus en faisant la connaissance d’Ana et envisage même une vie de couple avec elle alors qu’il ne l’avait jamais fait auparavant.