Ajouter Nord-Cinéma à vos favoris      Donnez votre avis sur votre salle de cinéma favorite ?  
Nord-cinema
 Accueil    Sorties Cinéma    Sites officiels de films    Location de DVD    Sorties DVD    Salles de Cinéma
salle de Cinéma
Recherche globale sur Nord-Cinéma
Nos critiques
actualité cinéma
critiques internautes
location de dvd
les salles de cinéma
Nos partenaires
Sorties cinéma Sorties Cinéma en Octobre 2012 Mercredi 24 Octobre
Les critiques de la rédaction :
Amour
---------------------------------------------------------------
Un film français de Michael Haneke avec Jean-Louis Trintignant, Emmanuelle Riva, Isabelle Huppert, et Alexandre Tharaud

Genre : Drame - Durée : 2H05mn

Donnez votre opinion sur ce film
La fiche du film  |  Afficher par note  |  Afficher par date  |  Nos critiques
L'avis de la rédaction Nord-Cinéma
La note de la rédaction :

Par Jacques Coulardeau
SÉNIORS ET CINÉMA COMMENCENT PAR LA MÊME LETTRE.

Certains acteurs étaient tellement bons il y a quarante voire
cinquante ans qu’il leur est difficile d’oublier le métier, de brûler leurs
chaussons de danseuses cinématograhiques ou leurs grands airs
cinémathétiques, encore moins de rendre leur tablier. Mais il ne
peuvent guère tricher avec leur âge, alors ils jouent leur âge. Et je
dois dire qu’un grand acteur et une grande actrice qui jouent
ensemble leur âge peuvent être fabuleux.

Dès que vous avez fait la paix avec ce problème d’âgisme, une
ségrégation comme une autre contre une classe de citoyens
honnêtes, vous pouvez entrer dans le discours, la parabole, la fable,
l’hyperbole métabolique même.

On commence avec les pompiers qui trouvent un cadavre. Ils ne
cherchent pas plus car ils en trouveraient un second dans la
chambrette.

On finit avec la fille qui visite l’appartement haut de gamme
haussmannien de Paris, vide et propre, de toute évidence sans la
moindre trace d’un habitant.

Entre ces deux scènes la fable d’un amour fou qui ne se dénoue
jamais devant les crises cardiovasculaires successives de l’un des
deux époux mais qui amène non pas à un drame mais à une
délivrance, une épiphanie, une souffrance exquise qui passe le pas
de l’ici pour aller dans un au-delà où la souffrance et la maladie
n’existent plus, où on danse toujours sur le Pont d’Avignon et tous
en rond comme il se doit.

Certains diront que l’histoire est morbide car ils ne verront pas la
parabole carrément christique, en tout cas salvatrice pour les deux
vieux amants qui ont vécu toute leur vie, et une seule vie commune
s’il vous plait, en musique, au son et au rythme d’un piano à queue
dans le salon et d’un concert au Théâtre des Champs Elysées.

La parabole peut s’interpréter de cent façons comme toutes les
paraboles du Christ. Soutien à ceux qui croient que c’est un signe
d’amour que d’aider à partir ceux qui son humiliés et amoindris par
la souffrance morale d’une maladie irréversible. D’autres diront que
la vraie preuve d’amour est dans le partage de cette fin car si cette
fin n’est pas partagée c’est une terrible hypocrisie.

Mais c’est le sort des esclaves d’un Pharaon ou des femmes et
amantes d’un maharadja indien. C’est ignominieux et inacceptable.
Et pourtant dans ces sociétés quand on aime c’est pour la vie et
quand l’amour n’est plus possible la vie ne l’est plus non plus. On
nous a suffisamment rabattu les oreilles avec cela pendant la
période romantique, il n’y a pas si longtemps, avec les Werther de
Johann Wolfgang Goethe ou Jules Massenet. Ah ! Mourir d’amour !
Ah ! Charles Aznavour ! Ah ! Mourir d’aimer ! Ah ! Frédéric François !

Mais le film est tellement plus fort qu’il retrouve les moments les
plus profonds de Jacques Brel quand il chantait les vieux et le tic tac
d’une horloge et les enterrements d’une plus vieille ou d’un plus
vieux, ce qui pour Brel était le signe de la plus grande tristesse car
dans le Plat Pays le ciel est si bas que le temps est pluvieux tout le
temps et que les canards se suicident en se pendant aux nuages.

Ce film retrouve cette atmosphère et cette force, et ce rythme
trainant des pas de ces vieux en pantoufles dans leurs appartements
dont ils ne sortent plus.

Aller jouir de ce film car il est charnel, érotique, sensuel. Ces vieux
ne sont que notre avenir et pour certains leur avenir proche, mais
pour tous les autres leur avenir réel aussi lointain qu’ils puisse être.

Heureux qui comme Ulysse a fait un long voyage !

Eh bien jeunesse formée par tous ces voyages méditez sur celle-là :

Heureux qui comme un Dieu s’esquive en plein élan.

Dr Jacques COULARDEAU


Par André Ruellan
Hypocondriaques de tous bords et octogénaires tout frais fêtés, si vous avez un moral inoxydable et un sens personnel de la vie , allez vite voir ce chef d'oeuvre et recommandez-vous, on ne sait jamais, à Saint Joseph, le patron des morts douces.
Michael Haneke a construit un film prodigieux de rigueur, de véracité, de réalisme puisé certainement dans la vie tant la puissance dramatique de cette descente en enfer de ces deux vieillards correspond hélas à la réalité quotidienne.
En plans fixes, secs,admirablement composés, l'intimité de fin de vie de nombre de personnes est synthétisée en épisodes progressifs et tragiques. On va vous raconter des tas de trucs sur la société moderne, les êtres d'élite confrontés à la maladie : c'est du baratin ! On y pense tous à ce genre de fin de vie matérialisé par ce film, et décorum bourgeois ou salle d'hôpital, le résultat d'angoisse,de fatigue et de peur vaut pour tous.
Quelque soit votre âge, vous allez vous retrouver au fil de personnages magistralement décrits avec autant de pudeur que de vérité par une image sobre, en huis clos, où se débattent pour survivre un Jean-Louis Trintignant extraordinaire de sobriété et d'angoisse aux côtés d'Emmanuelle Riva à la fois symbole d'amour et de détresse, tandis qu'Isabelle Huppert a fort bien exprimé les affres d'une autre génération , à la fois juge et aux antipodes du drame que signifie la destruction d'un couple d'une vie .


Le Grand Méchant Loup
boxoffice cinéma
1. Fast and Furious 6
2. Epic
3. Gatsby le Magnifique
4. Only God Forgives
5. Le Passé
6. Les Profs
7. Iron Man 3
8. La Cage Dorée
9. Un Grand Mariage
10. Mamá

Au 28 Mai 2013
Source : cbo-boxoffice
cette semaine au ciné
  • Mer 17 Juillet 2013 
  • Chez nous c'est trois !
    Pacific Rim
    Paris à tout prix
    Aya de Yopougon
    Juliette
    Les sorties du 17 Juillet
  • Toujours en salles   
  • Crazy Joe
    Monstres Academy
    Marius
    Le Grand Méchant Loup
    Fanny
    Hijacking
    Le Quatuor
    La Dernière Recrue
    World War Z
    Les Reines du ring
    Pour une femme
    12 ans d'âge
    Dark Skies
    Moi, moche et méchant 2
    Les Stagiaires
    Man of Steel
    Joséphine
    Les beaux jours
    Né quelque part
    The Bay
    My Movie Project
    Star Trek Into Darkness
    La grande boucle
    Arnaque à la carte
    The Bling Ring
    Just the Wind
    After Earth
    Demi-soeur
    Oh Boy
    Diaz - Un crime d'État
    The Iceman
    L'autre vie de Richard Kemp
    Very Bad Trip 3
    L'Attentat
    The Call
    Je suis supporter du Standard
    Polluting Paradise
    Fast and Furious 6
    Epic : la bataille du royaume secret
    Un Grand Mariage
    Gatsby le Magnifique
    Le Passé
    Mamá
    Infiltré
    Iron Man 3
    L'Écume des jours
    La Cage Dorée
    Les Profs
    L'Odyssée de Pi
    Le Hobbit : un voyage inattendu
    Twilight 5
    Skyfall
    Astérix et Obélix: au service de Sa Majesté
    The Dark Knight Rises
    Intouchables
    Les Aventures de Tintin
    The Artist
    Harry Potter
    Rien à déclarer
    Bienvenue chez les Ch'tis
    © 2002 - 2014 Nord-Cinema.com
    Les services pratiques :
    Achat Home Cinema - Forum Home Cinéma - Louer un DVD - Achat DVD - Répertoire
    Salles de cinéma en France :
  • UGC | Gaumont | Pathé | MK2 | Majestic | Rex | Kinepolis | Eden
  • En savoir plus :
    Nous contacter
    Mentions légales
    Nous rejoindre
    Proposer un site