Ajouter Nord-Cinéma à vos favoris      Donnez votre avis sur votre salle de cinéma favorite ?  
Nord-cinema
 Accueil    Sorties Cinéma    Sites officiels de films    Location de DVD    Sorties DVD    Salles de Cinéma
salle de Cinéma
Recherche globale sur Nord-Cinéma
Nos critiques
actualité cinéma
critiques internautes
location de dvd
les salles de cinéma
Nos partenaires
Sorties cinéma Sorties Cinéma en Déc. 2012 Mercredi 12 Déc
Les Bêtes du sud sauvage

Un film américain de Benh Zeitlin avec Quvenzhané Wallis, Dwight Henry, Levy Easterly

Genre : Fantastique - Durée : 1H32mn

Ecrivez votre critique sur ce film
L'avis de la rédaction - Par André Ruellan
Difficile de se mettre dans la tête d'une petite fille de six ans élévée à la diable dans le bayou de Louisiane, et dont chaque parole exprimée plus ou moins justement par les adultes transforme sa vision et la nôtre, en un conte troublant, misérable et poignant, où des gens frustes mais apparemment heureux défendent leur territoire malsain et dangereux comme le paradis sur Terre.
Voici donc ce récit légendaire, écolo idéalisé, où on ne tient jamais compte de la rouille, de l'humidité, du sel et d'une alimentation faite de queues d'alligator, de poissons chats, de crustacés douteux et des infections qui s'ensuivent, pour ne retenir que l'amour des autres, la solidarité, la lutte contre on ne sait trop qui ou quoi, et la ténacité de ces braves gens ivrognes et infantilisés par la force des choses et du climat de cette étonnante région dont on nous dissimule le plus souvent les difficultés et la pauvreté. Sans tomber dans l'angélisme sentencieux, on remarque bien que tout est relatif dans l'appréciation du bonheur et que ce film apparemment filmé à va-vite, est très efficace et qu'en évitant toute sophistication du malheur, il pétille quand même de bien et de naturel par la grâce de comédiens inédits et magistralement dirigés.
Le Synopsis du film - Par André Ruellan
Les Bêtes du Sud Sauvage est un admirable film dramatisé par la montée des eaux dans le Bayou, en Louisiane. Ce qui incite une petite fille à partir à la recherche de sa mère. C'est, on le croit sans peine, un film délicieux venu du célèbre Festival Sundance aux images magiques, passionnantes.

L'avis des cinéphiles internautes (4 critiques) :
La note moyenne des internautes :
Par jch2o (Publiée le 18-01-2013 à 15:00)
Grâce à la vision de ce film, j'ai appris que les frères Dardenne avaient un cousin aux U. S. A. Je me suis ennuyé durant 1h. Ce film est certainement rempli de symboles psychologiques à la Godard ! Donc certains vont crier au génie ! Ce film aurait dû participer au festival de Canne, il aurait remporté la palme d'or haut la main. Il est du même acabit que des films comme "Rosetta", "Elephant",... Pour mes 2 points donnés, il y en a 1 pour l'interprétation de la petite fille et 1 pour la réalisation du film qui a permis de donner de l'emploi !


Par Lventriloque (Publiée le 10-01-2013 à 01:59)
Etrange atmosphère entre foutraque et fantastique. Quelques inégalités de régime sauvées par la magie des derniers plans... Possible d'être dérouté d'entrée de jeu par l'apparence brouillonne... On oscille entre "Uncle Boonmee celui qui se souvient de ses vies antérieures" et l'éprouvant "Three Sisters" chinois pour l'atrocité du cadre. Un hommage aux oubliés des catastrophes naturelles, à ceux qui connaissent le retrait progressif de la terre sous les pieds. La terreur des tempêtes, l'obligation d'habiter sur l'eau dans des embarcations de bric et de broc, la hantise d'être parqué dans des enclos aseptisés... On est saisi par ces vaisseaux de fin du monde, bouleversé de l'entêtement à refuser les secours afin de rester là où jeta la naissance. D'un côté c'est merveilleux parce qu'on voyage ferme, que les troupeaux d'aurochs captivent... et que la bande-son entraîne comme une courroie (somptueux accords !). De l'autre, c'est désespérant... Sans cesse la caméra se pose sur la petite fille, incarnant à elle seule la jeunesse qui fait face au pire. Visage et silhouette d'une douceur infinie comparée à la rudesse des échanges... Toujours lutter, casser ce qui reste pour se défouler malgré l'envie d'être prise dans les bras. Il se glisse des minutes veloutées entre père et fille, la caméra en champ contre-champ livre leurs regards, interdit de pleurer, mon oeil...


Par wazaha (Publiée le 06-01-2013 à 10:06)
Film fort, puissant, magnifique, poignant. Ode à la liberté à tout prix. Film métaphorique, écologique. Pas de scénario à la noix, mais un conte. Histoire d'un père et d'une petite fille qui cherche sa mère. Ils vivent en marginauxl, en proscrits mais heureux dans leur misère qu'ils défendent jusqu'au bout avec un achernement infentil. Une actrice fabuleuse dont on entendra parler: Quvenzhané Wallis dans le rôle de Hushpuppy. Ne ratez pas Les Bêtes du Sud Sauvage, ça vous sortira des faux problèmes dont on nous abreuve. Salutaire. Ah, j'oubliais! C'est aussi une histoire d'amour.


Par Henri (Publiée le 16-12-2012 à 23:20)
S'il est un film qu'il ne faut pas manquer actuellement, c'est bien "Les Bêtes du sud sauvage". Au départ, vu le nombre de récompenses obtenues, de Cannes à Sundance, en passant par Deauville, on se méfie, on se dit: "Aïe, aïe, aïe!", ça craint… Et puis non, dés le début, on est emporté par la puissance du film, par la beauté des images et par la bande-son. Le film est tout à fait étonnant, philosophique autant que politique. Les références sont constantes, mais on ne s'en aperçoit qu'après, tant on a envie de se laisser porter par l'atmosphère, par l'ambiance et c'est ce qu'il faut faire: surtout se laisser aller et ne pas trop réfléchir, d'autant que le film est d'une richesse incroyable. On pense évidemment à l'ouragan Katrina, qui dévasta la Louisiane, au bayou, à l'humidité, à l'eau, qui imprègne le film. Nous sommes dans une époque indéterminée, sur un marécage déglingué, qui a manifestement subi une catastrophe écologique. Une poignée d'êtres humains refusent d'évacuer la zone, mais le clivage est d'ordre social et non racial: il y a dans le groupe autant de blancs que de noirs, et non pas les gentils noirs contre les méchants blancs. Ces gens-là, eux, résistent à la civilisation clean, aux bons apôtres, qui veulent faire leur bonheur malgré eux. Ils revendiquent haut et fort -et plutôt fort!- leur liberté. Tout le film est métaphorique, il est question du dérèglement climatique et d'aurochs qui descendent vers le sud, de la vie, de la mort, du deuil, des relations humaines, de la recherche de la mère, du rêve, du merveilleux, tout cela faisant un mélange baroque, encore une fois d'une puissance étonnante! Toute cette histoire est perçue du point de vue de la petite fille, qui commente souvent en voix off ce que l'on pourrait appeler une épopée. A ce sujet, la petite fille qui incarne le personnage est absolument fabuleuse et l'on reste ébahi devant la performance! L'avantage avec ce genre de films, c'est qu'il laisse la porte ouverte à toutes les interprétations et chacun peut y apporter ses hypothèses. Je pense, par exemple, au dernier plan du film, où le groupe a l'air de partir, étendards noirs au vent… Ode à l'anarchie peut-être? En tout cas, un film magnifique, d'une grande beauté formelle, une musique parfaitement en symbiose avec l'histoire, une interprétation remarquable, bref, un très grand moment de cinéma!


Lire toutes les critiques pour ce film
Donnez vous aussi votre avis sur ce film
Moi, moche et méchant 2
boxoffice cinéma
1. Fast and Furious 6
2. Epic
3. Gatsby le Magnifique
4. Only God Forgives
5. Le Passé
6. Les Profs
7. Iron Man 3
8. La Cage Dorée
9. Un Grand Mariage
10. Mamá

Au 28 Mai 2013
Source : cbo-boxoffice
cette semaine au ciné
  • Mer 17 Juillet 2013 
  • Chez nous c'est trois !
    Pacific Rim
    Paris à tout prix
    Aya de Yopougon
    Juliette
    Les sorties du 17 Juillet
  • Toujours en salles   
  • Crazy Joe
    Monstres Academy
    Marius
    Le Grand Méchant Loup
    Fanny
    Hijacking
    Le Quatuor
    La Dernière Recrue
    World War Z
    Les Reines du ring
    Pour une femme
    12 ans d'âge
    Dark Skies
    Moi, moche et méchant 2
    Les Stagiaires
    Man of Steel
    Joséphine
    Les beaux jours
    Né quelque part
    The Bay
    My Movie Project
    Star Trek Into Darkness
    La grande boucle
    Arnaque à la carte
    The Bling Ring
    Just the Wind
    After Earth
    Demi-soeur
    Oh Boy
    Diaz - Un crime d'État
    The Iceman
    L'autre vie de Richard Kemp
    Very Bad Trip 3
    L'Attentat
    The Call
    Je suis supporter du Standard
    Polluting Paradise
    Fast and Furious 6
    Epic : la bataille du royaume secret
    Un Grand Mariage
    Gatsby le Magnifique
    Le Passé
    Mamá
    Infiltré
    Iron Man 3
    L'Écume des jours
    La Cage Dorée
    Les Profs
    L'Odyssée de Pi
    Le Hobbit : un voyage inattendu
    Twilight 5
    Skyfall
    Astérix et Obélix: au service de Sa Majesté
    The Dark Knight Rises
    Intouchables
    Les Aventures de Tintin
    The Artist
    Harry Potter
    Rien à déclarer
    Bienvenue chez les Ch'tis
    © 2002 - 2014 Nord-Cinema.com
    Les services pratiques :
    Achat Home Cinema - Forum Home Cinéma - Louer un DVD - Achat DVD - Répertoire
    Salles de cinéma en France :
  • UGC | Gaumont | Pathé | MK2 | Majestic | Rex | Kinepolis | Eden
  • En savoir plus :
    Nous contacter
    Mentions légales
    Nous rejoindre
    Proposer un site