Ajouter Nord-Cinéma à vos favoris      Donnez votre avis sur votre salle de cinéma favorite ?  
Nord-cinema
 Accueil    Sorties Cinéma    Sites officiels de films    Location de DVD    Sorties DVD    Salles de Cinéma
salle de Cinéma
Recherche globale sur Nord-Cinéma
Nos critiques
actualité cinéma
critiques internautes
location de dvd
les salles de cinéma
Nos partenaires
Sorties cinéma Sorties Cinéma en Février 2011 Mercredi 23 Février
Justin Bieber: Never Say Never

Un film américain de Jon Chu avec Justin Bieber, Miley Cyrus, Wanya Morris, et Jaden Smith

Genre : Biopic - Durée : 1H45mn

Ecrivez votre critique sur ce film
L'avis de la rédaction - Par Guillaume Gas
Ne pas se fier à un titre qui semblerait digne d'un énième épisode de James Bond. Ne pas se fier à cette jeune crevette à capuche de seize printemps qui se rêve en idole branchée et populaire sans savoir modérer ses ardeurs de jeunesse. Ne pas se fier à la présence alléchante de Jon Chu à la réalisation, lui qui avait su transcender le film de danse avec un SEXY DANCE 3D dont on n'a pas fini de vanter les mérites. Ne pas trop se fier non plus aux promesses apparentes d'un film qui dissimule très mal ses ambitions de produit marketing. Ne pas trop se fier aux apparences, en gros. Parce qu'ici, la chose dont il va être question place une nouvelle fois l'exercice critique dans une position d'équilibriste pas si facile à tenir. Comme ce fut le cas avec les Spice Girls il y a plus de dix ans (cruel souvenir...), Hollywood s'avère tellement en quête de success-story racoleuses qu'ils en arrivent à prendre le risque de changer la fiction en réalité (ou plutôt l'inverse), n'hésitant pas à prendre des stars planétaires dont le chiffre d'affaires suffirait à éradiquer la famine au Soudan, le tout dissimulé sous la capuche du documentaire en 3D, histoire de faire genre "la vérité derrière la légende". Il y a quelques années, la mort de Michael Jackson avait accouché d'un documentaire posthume censé explorer la personnalité de la star à travers les répétitions de son méga-concert, et on connait le résultat : sans jamais révéler ne serait-ce qu'une seule demi-information nouvelle, THIS IS IT ne brassait que du vide, ne développait aucun matériau en rapport avec le cinéma et se cantonnait tranquillement à son rôle de robinet lacrymal pour fans de l'idole disparue un peu trop tôt. NEVER SAY NEVER n'est pas à placer dans la même catégorie. D'une part, parce que la star dont il est question est toujours en vie. D'autre part, parce que le film donne à constater qu'en plus d'être une vraie bête de scène, le type est doté d'une énergie ravageuse qui traverse plutôt bien l'écran. Et enfin, parce que le film semble développer, à travers son allure de biopic sur un chanteur parti de rien pour arriver au méga-sommet de la méga-gloire, un grand nombre d'enjeux intéressants sur le star-system : la recherche de la normalité, la génération branchée YouTube/Twitter, les jeunes prodiges élevés au rang de modèle pour des générations sans repères, etc... Or, si le film ne traite jamais un seul de ces points autrement qu'en filigrane, c'est parce qu'il se contente de les survoler sans autre ambition que de se rabaisser lui-même à l'état d'un produit dont la cible se devine comme le nez au milieu de la tronche. Et comme il semble établi que la pompe à fric doit continuer de tourner, l'occasion semblait trop belle.

On aura tant souhaité que ce film absolument pas attendu puisse servir de témoignage massif sur les excès du star-system et la folie médiatique qu'elle engendre, mais c'est au contraire le retour vers une autre époque qui s'opère ici. Nous voilà donc revenus à cette époque horrible où le phénomène des "boy's band" et des "girl's band" inondait les rayons de la Fnac, où l'on ne pouvait plus allumer la radio sans qu'un nouveau groupe vienne sortir un single pourri juste avant de retomber dans l'anonymat, où un public féminin imitaient les vuvuzelas face à une poignée de bellâtres métrosexuels qui chantaient des atrocités à faire fuir n'importe quel fan de Slipknot, et où la célébrité, moins érigée en tant que phénomène social qu'en tant qu'idéal illusoire, devenait le principal facteur de décervelage d'une génération qui a vite perdu le fil lorsque tout ce cirque a pris fin. Le parcours de Justin Bieber est à ranger à peu près dans le même panier : de ses premières improvisations sur YouTube jusqu'à ses méga-concerts avec show laser et tout le ramdam, le film n'a de cesse que de célébrer la naissance d'une icône starisée, devant laquelle tout le monde n'arrête pas de se pâmer et où aucune nuance problématique n'est permise (tout juste saisit-on que le gosse n'est pas assez mature). Un énorme spot de pub pour la star, ce qui n'a rien de surprenant quand on sait que MTV se charge de produire la chose, mais qui ne parvient jamais à cacher l'arrogance dégueulasse qui règne dans ce milieu : on veut nous faire gober que, malgré la célébrité, Justin est resté un garçon simple qui sort avec ses potes, range sa chambre avant de sortir le soir et tente de rester intègre grâce au soutien de ses fans, mais comment croire à cela lorsqu'on le voit jouer du regard et des œillades face caméra sur un terrain de basket (dans le genre frimeur, c'est limite insupportable), surligner le moindre mouvement de mèche au ralenti, et surtout, pire encore, donner une pièce à une jeune violoniste de rue en lui conseillant de suivre ses rêves. La démagogie se pare alors d'un sous-texte puritain et hypocrite, ce qui ne lui enlève pas pour autant la vulgarité clinquante du star-system (voir l'apparition d'une Miley Cyrus fringuée en pouffe de luxe), et NEVER SAY NEVER ne fait que surfer sur un système de prêchi-prêcha infâme qui semble célébrer la puissance du rêve sans jamais oublier de tirer profit du système qui l'enrichit. En l'état, c'est souvent puant. Tout comme l'usage de la 3D, ici justifié de la façon la plus conne du monde : à chaque fois que Bieber tend sa main vers la caméra en nous regardant, 95% des filles présentes dans la salle semblent saisies d'une irrésistible envie de traverser l'écran, sans s'être rendre compte la seconde d'avant que c'était juste du mauvais cinéma. Du coup, oui, on a plutôt envie de dire "jamais". Plus jamais ça, en gros...

Le Synopsis officiel du film (Paramount Pictures France) : :
Ce film raconte l'histoire vraie de Justin Bieber, devenu le phénomène mondial que l'on connait. Le public découvrira son incroyable parcours, de Stratford au Canada où il jouait dans la rue jusqu'à son concert à guichets fermés au Madison Square Garden. Découvrez cette fulgurante ascension et rentrez dans l'intimité de cette jeune star internationale.


Il n'y a pas encore d'avis concernant ce film : Vous avez la possibilité de laisser vos impressions en cliquant sur le lien ci-dessous :
Donnez votre avis sur ce film

Découvrez également le site officiel du film Justin Bieber: Never Say Never (bandes annonces, interviews, photos, infos techniques...)

Selection des meilleurs sorties ciné du moment
Crazy Joe Monstres Academy Marius Le Grand Méchant Loup Le Quatuor World War Z
Moi, moche et méchant 2
boxoffice cinéma
1. Fast and Furious 6
2. Epic
3. Gatsby le Magnifique
4. Only God Forgives
5. Le Passé
6. Les Profs
7. Iron Man 3
8. La Cage Dorée
9. Un Grand Mariage
10. Mamá

Au 28 Mai 2013
Source : cbo-boxoffice
cette semaine au ciné
  • Mer 17 Juillet 2013 
  • Chez nous c'est trois !
    Pacific Rim
    Paris à tout prix
    Aya de Yopougon
    Juliette
    Les sorties du 17 Juillet
  • Toujours en salles   
  • Crazy Joe
    Monstres Academy
    Marius
    Le Grand Méchant Loup
    Fanny
    Hijacking
    Le Quatuor
    La Dernière Recrue
    World War Z
    Les Reines du ring
    Pour une femme
    12 ans d'âge
    Dark Skies
    Moi, moche et méchant 2
    Les Stagiaires
    Man of Steel
    Joséphine
    Les beaux jours
    Né quelque part
    The Bay
    My Movie Project
    Star Trek Into Darkness
    La grande boucle
    Arnaque à la carte
    The Bling Ring
    Just the Wind
    After Earth
    Demi-soeur
    Oh Boy
    Diaz - Un crime d'État
    The Iceman
    L'autre vie de Richard Kemp
    Very Bad Trip 3
    L'Attentat
    The Call
    Je suis supporter du Standard
    Polluting Paradise
    Fast and Furious 6
    Epic : la bataille du royaume secret
    Un Grand Mariage
    Gatsby le Magnifique
    Le Passé
    Mamá
    Infiltré
    Iron Man 3
    L'Écume des jours
    La Cage Dorée
    Les Profs
    L'Odyssée de Pi
    Le Hobbit : un voyage inattendu
    Twilight 5
    Skyfall
    Astérix et Obélix: au service de Sa Majesté
    The Dark Knight Rises
    Intouchables
    Les Aventures de Tintin
    The Artist
    Harry Potter
    Rien à déclarer
    Bienvenue chez les Ch'tis
    © 2002 - 2014 Nord-Cinema.com
    Les services pratiques :
    Achat Home Cinema - Forum Home Cinéma - Louer un DVD - Achat DVD - Répertoire
    Salles de cinéma en France :
  • UGC | Gaumont | Pathé | MK2 | Majestic | Rex | Kinepolis | Eden
  • En savoir plus :
    Nous contacter
    Mentions légales
    Nous rejoindre
    Proposer un site